Bio

Prof. Décary-Hétu est diplômé en criminologie de l’Université de Montréal. Il a travaillé en tant que Maitre d’enseignement et de recherche à l’École des sciencs criminelles de l’Université de Lausanne et est maintenant professeur adjoint à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Sa thèse de doctorat, acceptée en 2013, s’intéressait à l’impact de l’internet sur la criminalité et sur l’adaptation des criminels à l’environnement virtuel. Durant ses recherches doctorales, Prof. Décary-Hétu a étudié trois formes particulières de crimes soit la fraude de propriété intellectuelle, le piratage informatique et la fraude de données personnelles et financières. Ses analyses ont démontré que l’internet a eu un effet transformateur sur la criminalité à six niveaux : 1) l’augmentation de la facilité à trouver des co-criminels; 2) l’augmentation de la compétition entre les criminels; 3) l’augmentation du nombre de victimes; 4) la diminution des risques d’arrestation; 5) l’augmentation du taux de réussite des criminels et; 6) la modification de l’équilibre entre criminels, victimes et gardiens. Ses résultats ont par ailleurs établi l’importance de la réputation, le capital virtuel, dans les marchés criminels en ligne.

Prof. Décary-Hétu a depuis poursuivi ses recherches sur les marchés criminels en ligne et s’intéresse maintenant particulièrement aux cryptomarchés, les marchés illicites en ligne de 2ième génération. Il a développé l’outil DATACRYPTO qu’il utilise pour collecter de grandes quantités d’informations sur les acteurs criminels sur l’internet et le darknet. Ses objectifs de recherche visent à mieux comprendre la structure des marchés criminels et des acteurs qui y participent ainsi que de comprendre la performance dans le contexte de marchés criminels en ligne. Pour atteindre ces objectifs, Prof. Décary-Hétu utilise une approche quantitative axée sur le big data, le data mining et les analyses de réseaux sociaux. Les résultats de ses recherches, financées par le gouvernement provincial et fédéral, ont été publiés dans des revues comme le Journal of Research in Crime and Delinquency, présentés dans de nombreuses conférences et diffusées auprès d’un public large dans un grand nombre d’entrevues avec les médias.

Ce contenu a été mis à jour le 2 mars 2017 à 15 h 26 min.