Les nouveaux marchés criminels


Les marchés illicites en ligne de première génération se sont développés dans les années 1990 et 2000. Hébergés dans des forums de discussion, des newsgroups et des salles IRC, ils offrent principalement des informations financières volées et des services de piratage. Au cours des cinq dernières années, une deuxième génération de marchés illicites en ligne – les cryptomarchés – est apparue et fournit à ses participants un niveau de sécurité opérationnelle et d’efficacité beaucoup plus élevé. Ces avantages sont dus en bonne partie à l’adoption du réseau Tor pour protéger l’anonymat autant des individus que des sites web qui hébergent les marchés. Le but de cette présentation sera de décrire le réseau Tor et l’utilisation qui en est faite par les délinquants. Nous verrons aussi les dernières attaques qui remettent en question l’anonymat que fournit le réseau Tor, permettant ainsi de mieux surveiller les délinquants.

Ce contenu a été mis à jour le 8 août 2016 à 17 h 45 min.