Analyse différentielle de la réputation dans un réseau criminalisé virtuel


La collaboration et les transactions entre personnes criminalisées sont toujours des entreprises risquées. Les différentes parties ne disposent souvent que d’informations fragmentaires sur leurs partenaires et aucun organe officiel n’est disponible pour régler les différends. Dans le contexte d’internet, les difficultés rencontrées sont encore exacerbées par l’anonymat relatif qu’offre la toile mondiale. Les cybercriminels qui échangent des biens et services illégalement en ligne ont cependant trouvé un moyen de réduire les frictions inhérentes au système : les forums de discussion en ligne. En utilisant ces plateformes, les cybercriminels centralisent bon nombre de transactions et peuvent suivre des individus dans le temps. À l’image d’autres sites d’échange comme Ebay, les criminels peuvent alors évaluer la réputation des autres membres en leur donnant ou en leur enlevant des points de réputation. Cette réputation est le capital symbolique dont disposent les cybercriminels. Ce capital est l’outil leur permettant d’atteindre leurs objectifs comme d’augmenter leurs revenus criminels. Cette présentation nous permettra de qualifier et de quantifier les différents échanges de points de réputation entre les cybercriminels d’un forum de discussion en ligne. Nous verrons qu’un individu peut gagner ou perdre des points de réputation pour diverses raisons et nous tenterons de comprendre comment les cybercriminels peuvent maximiser leur capacité à amasser leur capital symbolique.

Ce contenu a été mis à jour le 8 août 2016 à 18 h 03 min.